AMD a élargi sa gamme Kria avec l’introduction du kit de démarrage K24 et des lecteurs KD240, conçus pour contrôler les moteurs électriques dans les systèmes de robotique. Cette nouvelle plateforme vise à faciliter et rendre plus accessible l’utilisation de puces spécifiquement conçues pour la robotique dans les industries et les cas d’utilisation commerciale.

Le K24 SOM (system-on-module) d’AMD a un prix de départ de 250 $ et est équipé d’un processeur Arm Cortex-A53 quad-core, d’un processeur Arm Cortex-R5F double cœur en temps réel, du système d’exploitation Ubuntu, du GPU Mali-400 MP2 et du processeur d’apprentissage profond d’AMD. Ce module de base offre des capacités de calcul et d’entrée/sortie (E/S) pour le contrôle des moteurs, et se distingue par sa faible latence, avec un temps de réponse de 120 ns, soit environ la moitié du AM64XX de Texas Instruments.

Le K24 peut être utilisé avec le K26 dans le même système de robotique via un connecteur compatible. De plus, sa taille est exceptionnellement petite, d’environ la moitié de la taille d’une carte de crédit, grâce à son boîtier intégré. De plus, il consomme beaucoup moins d’énergie que d’autres options sur le marché, utilisant seulement la moitié de l’énergie du haut de gamme K26.

Pour faciliter le démarrage avec les systèmes de robotique, AMD propose le kit de démarrage Kria, qui comprend des composants supplémentaires. De plus, il prévoit de lancer à l’avenir le kit d’accessoires REB Robotics 2-en-1 Motor Kit Accessory en tant que deuxième kit de démarrage.

En résumé, le kit de démarrage K24 et les lecteurs KD240 d’AMD offrent une solution rentable et abordable pour contrôler les moteurs électriques dans les systèmes de robotique, ce qui rend la technologie robotique plus accessible à un large éventail d’industries et de cas d’utilisation.

Sources:
Serve the Home