La semaine dernière a marqué une étape importante dans le processus de fabrication du Giant Magellan Telescope. Le Laboratoire des Miroirs Richard F. Caris de l’Université d’Arizona a entamé la cuisson du septième et dernier miroir pour le télescope. Ce gigantesque miroir, pesant 20 tonnes et mesurant 27,6 pieds de large, jouera un rôle vital dans la capacité du télescope à capter la lumière d’objets célestes lointains.

Pour fabriquer le miroir, un four a chauffé le verre optique à une température brûlante de 2 130 degrés Fahrenheit. Cette étape initiale est cruciale pour créer un miroir de la plus haute qualité. Après le processus de chauffage, le miroir prendra quatre mois pour refroidir. Ensuite, les techniciens entameront le processus minutieux de polissage, s’assurant que la surface du miroir atteigne une précision exceptionnelle, précise jusqu’au millième de la largeur d’un cheveu humain.

On estime que l’ensemble du processus de fabrication, de la cuisson à la finalisation, durera quatre ans. Une fois terminé, le segment du miroir sera transporté dans les montagnes du nord du Chili, où il sera assemblé avec les six autres segments du Giant Magellan Telescope. Actuellement, l’un des six miroirs existants est utilisé pour tester le prototype de la structure de support du télescope.

Avec l’achèvement du Giant Magellan Telescope, les astronomes disposeront d’un puissant outil à leur disposition. Sa combinaison de capacité de collecte de lumière, d’efficacité et de résolution d’image permettra des découvertes révolutionnaires dans divers domaines de l’astronomie. Rebecca Bernstein, la scientifique en chef du télescope, exprime son enthousiasme pour les futures capacités du télescope. Elle affirme qu’il offrira des opportunités uniques pour étudier les planètes avec une haute résolution spatiale et spectrale, facilitant l’exploration de leur composition, de la présence d’eau liquide et du potentiel de vie.

En résumé, l’achèvement du dernier miroir pour le Giant Magellan Telescope marque une étape significative dans la recherche astronomique. Sa construction et ses capacités offrent des perspectives prometteuses pour dévoiler les mystères de l’univers.

Définitions :
– Verre optique : Verre spécialement formulé pour une utilisation dans les lentilles, les prismes et autres composants optiques.
– Précision : La qualité d’être exact et précis lors de l’exécution ou de la réalisation d’une tâche.
– Capacité de collecte de lumière : La capacité d’un télescope à recueillir et à concentrer la lumière d’objets célestes lointains.

Sources :
– Laboratoire des Miroirs Richard F. Caris de l’Université d’Arizona
– Rebecca Bernstein, Scientifique en chef du Giant Magellan Telescope