Le rover Curiosity de la NASA a réussi à atteindre la Crête Gediz Vallis sur Mars, une région de la Planète Rouge qui est supposée contenir des restes d’anciens flux puissants de débris. Cette réalisation fournit des informations précieuses sur l’histoire de l’eau sur Mars.

Il y a environ trois milliards d’années, lors d’une des phases humides de Mars, les flux de débris ont transporté de la boue et des roches jusqu’à une montagne, formant un dépôt en forme d’éventail. Au fil du temps, les vents martiens ont érodé ce dépôt pour en faire la crête que nous voyons aujourd’hui. Cette crête contient des indices importants sur la présence d’eau sur Mars par le passé.

Le voyage jusqu’à la Crête Gediz Vallis n’a pas été sans défis. Le rover a dû faire face à des roches en forme de « dos de crocodile » et à des terrains escarpés, mais après trois tentatives, il est finalement parvenu à la crête le 14 août. Depuis ce point de vue, Curiosity peut étudier la zone avec son bras robotique.

Depuis 2014, Curiosity a gravi le mont Sharp, découvrant des preuves d’anciens lacs et rivières en chemin. Chaque couche de la montagne représente une période différente de l’histoire de Mars. La Crête Gediz Vallis, étant l’une des formations les plus récentes de la montagne, nous offre un aperçu de l’une des périodes les plus récentes sur Mars.

Au cours de son expédition de 11 jours sur la crête, Curiosity a photographié et analysé des roches sombres qui ont été transportées depuis d’autres parties du mont Sharp. Ces roches, certaines de la taille de voitures, ont été transportées par les flux de débris, offrant une occasion unique d’étudier la matière de la montagne supérieure.

De plus, la présence de Curiosity sur la crête a permis aux scientifiques d’observer une formation géologique appelée éventail de flux de débris. Bien que la mécanique de sa formation reste un sujet d’étude, les chercheurs espèrent que la compréhension de ces événements sur Mars permettra également de mieux comprendre des phénomènes similaires sur Terre.

Le rover a capturé 136 images sur la Crête Gediz Vallis, qui ont été assemblées en une vue panoramique de la zone. Actuellement, les scientifiques analysent les données et les images pour en apprendre davantage sur le passé aquatique de Mars.

La prochaine mission de Curiosity est de trouver un itinéraire vers le canal au sommet de la crête, où des recherches supplémentaires seront menées sur les mystères de l’eau sur le mont Sharp.

Sources :
– Source de l’article